prothese mammaire

Une femme avec de petits seins est de loin une femme satisfaite par son physique et peut même, dans ce cas, ne peut accepter cette situation ce qui risque de créer des complexes et troubles psychologiques. Face à une telle situation, le recours à l’augmentation mammaire Tunisie devient une solution recommandée qui lui permet de s’offrir une poitrine parfaite et bien harmonieuse avec sa morphologie. Et dans la plupart des cas, cette solution implique généralement la pose d’implants mammaires pour garantir l’aboutissement à un résultat optimal. Toutefois, on se demande toujours si ces prothèses mammaires sont efficaces ou non avec le temps ?


Augmentation des seins par implant mammaire par lookesthetique

En quoi consiste une prothèse mammaire ?

C’est en effet un dispositif fabriqué en silicone à usage médical qui se pose dans les seins pour les faire gagner une taille supplémentaire soit un bonnet ou deux de plus. Cette technique permet donc d’embellir la poitrine, d’affiner ses contours et de dessiner un galbe rebondi, mais pour arriver à un résultat qui répond aux désirs de la patiente, le choix du type et de la taille des prothèses restent une décision décisive.

Comment choisir efficacement ses implants ?

Une telle décision revient toujours à la patiente en question qui dira son dernier mot après la consultation du chirurgien.  La meilleure équation sera alors d’avoir un implant de la bonne taille qui pourra s’insérer facilement dans le sein loin des risques de complications.

Pour cela, il faut noter que ces dispositifs existent en deux formes, soit la forme ronde idéale pour plus de volume tout en gardant l’effet du décolleté, soit la forme anatomique qui donne un aspect plus naturel au sein. Cependant, la taille de ces implants varie entre 200 et 500 cc selon la forme choisie.

Un choix réussi de ces dispositifs détermine la réussite de l’opération et la durabilité du résultat obtenu. Du coup, il est fortement conseillé de revenir à son chirurgien pour rendre ce choix efficace en réalisant aussi un test fictif avec un soutien-gorge conçu spécialement pour simuler la taille finale de la poitrine en fonction de la prothèse choisie. A défaut, la femme pourra avoir sur le coup un résultat satisfaisant, mais qui ne sera pas durable avec le temps et donc l’opération réalisée ne sera pas efficace.